Cache moteur

Categories

Cache moteur : un accessoire de protection indispensable

Le moteur d’une voiture représente l’un des éléments essentiels, car il permet d’impulser le mouvement mécanique aux roues. À combustion ou à explosion, cet organe mécanique considéré comme le cœur du véhicule doit être protégé des agressions extérieures. Il convient ainsi de vérifier régulièrement l’état du cache moteur, aussi connu sous le nom de « carter de protection sous moteur ».

Qu’est-ce qu’un cache moteur ?

En acier, en aluminium ou en plastique, le carter de protection sous moteur est situé sous le moteur du véhicule. Cet accessoire est conçu pour protéger des agressions extérieures les pièces constituant cet élément mécanique destiné à générer le mouvement des roues. En effet, elles sont exposées à divers chocs et éléments comme les gravillons, les trottoirs, en passant par les dos d’âne, les objets sur la chaussée, la boue, etc. L’installation d’un cache moteur permet ainsi d’assurer la longévité de la boîte de vitesses et du système d’embrayage qui composent le groupe motopropulseur. Cette plaque est fixée avec des agrafes ou des vis. Ainsi, l’accès inférieur au moteur est parfaitement caché, aussi bien pour des raisons aussi bien esthétiques que sécuritaires.

Le rôle de cet accessoire de protection

Le cache moteur assure plusieurs fonctions :

  • Protection du moteur et des carters inférieurs contre les remontées d’eau et les chocs ;

  • Acoustique en participant à l’insonorisation du moteur via le principe d’encapsulage ;

  • Récupération d’hydrocarbures en récupérant les déperditions d’huile et de carburant suite à un manque d’étanchéité au niveau de l’ensemble motopropulseur ;

  • Ventilation et contrôle des flux d'air pour optimiser le fonctionnement du radiateur de refroidissement et des motoventilateurs. Cependant, cette fonctionnalité est absente sur certains modèles proposés par les constructeurs.

Quand remplacer la plaque ?

Exposé aux agressions extérieures, le cache moteur se détériore au fil du temps. L’arrachement représente le plus grand risque, notamment pour les autres conducteurs qui se trouvent derrière le véhicule. Il convient ainsi de vérifier régulièrement son état et de procéder à son entretien si nécessaire. Si des déchirures apparaissent sur le carter en plastique, il est nécessaire de renforcer la partie concernée. Pour ce faire, il suffit de riveter une plaque métallique ou plastique sur les parties disjointes par la cassure.

En cas de déformation grave ou de fissures irréparables, il est préférable de remplacer le cache moteur. Pour être certain de choisir un accessoire de protection compatible avec le moteur et la carrosserie du véhicule, se tourner vers un modèle proposé par le constructeur (Peugeot, Citroën, Volkswagen…) constitue la meilleure option.